Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

PERFORMANCE TV, dans le cadre de sa saison Image/Photographie , la Maison d’Art Bernard Anthonioz 2018 à Nogent-sur-Marne - Val-de-Marne / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Actualité locale     Actualité nationale     Annoncer un évènement
FranceVal-de-Marne
Vos évènements annoncés sur Foxoo, relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 31/05/18 | Vues : 9


PERFORMANCE TV, dans le cadre de sa saison Image/Photographie , la Maison d’Art Bernard Anthonioz 2018 à Nogent-sur-Marne / Val-de-Marne

Du 31 mai au 22 juillet 2018 à Nogent-sur-Marne.

Dans le cadre de sa saison « Image/Photographie » désormais programmée chaque printemps, la Maison d’Art Bernard Anthonioz à Nogent-sur-Marne présente, du 31 mai au 22 juillet 2018, une exposition intitulée Performance TV, dont le commissariat est assuré par Mathilde Roman. L’exposition rassemble des oeuvres de différents médiums (films, vidéos, performances, photographies, sculptures, installations, dessins) d’artistes femmes autour des questions liées à la performance et à la vidéo, prenant comme points de départ le travail de l’artiste espagnole Esther Ferrer et l’histoire de la MABA.

Avec Anna Byskov (Equateur), Tacita Dean (Royaume-Uni), Hélène Delprat (France), Esther Ferrer (Espagne), Lidwine Prolonge (France), Laure Prouvost (France), et Cally Spooner (Royaume-Uni).

En 1983 et 1985, Esther Ferrer est invitée par des festivals vidéo en Espagne et réfléchit à ce que peut produire l'association a priori antinomique de « Performance » et « TV ». Comment performer avec une image préenregistrée, donc maîtrisée et dépossédée du hasard et du vivant ? Comment faire de la vidéo un élément actif ? Esther Ferrer joue avec son image filmée, avec son corps physiquement présent, et avec le public parfois pris au piège. L'exposition Performance TV propose une reconstitution autant physique que mentale de ces projets, dont certains n'ont jamais été réalisés, et les met en dialogue avec des oeuvres d'autres artistes.

Le film Event for a Stage de Tacita Dean (2014), réalisé lors de quatre performances publiques pendant la Biennale de Sydney, résulte d'un face-à-face entre l'artiste, un acteur (Stephen Dillane) et un public, dans une relation complexe qui ne cesse d'interroger ses propres cadres. C'est à une expérience forte de la relation entre image, parole et regard rejouée dans le cadre théâtralisé de la projection 16mm que nous immerge ce film dont le montage perturbe les repères spatio-temporels de la performance initiale. 

Réunissant un centre d'art, des ateliers, une bibliothèque et une maison de retraite pour artistes au sein d'un parc à Nogent-sur-Marne, la Maison d'Art Bernard Antonioz est ici mise en abîme dans ses différents espaces et usages. L'histoire du lieu constitue une archive passionnante où résonne la vie intime des deux soeurs (Jeanne Smith et Madeleine Smith-Champion) qui en firent don à leur mort. Anna Byskov et Lidwine Prolonge s'y sont toutes deux immergées en tirant les fils de leurs propres recherches autour des structures du récit, sur les relations entre sens et langage, entre performance et image, entre proximité et distance.

L'artiste présent avec son corps ou son image interroge aussi sa place et son statut, et plus spécifiquement sa position d'artiste-femme, mais aussi le rôle du spectateur. « Looking at you looking at us » : c'est ainsi que Laure Prouvost s'adresse à un public d'emblée intégré au dispositif d'exposition. Dialoguant avec l'histoire de l'art et ses représentations codifiées, dont le corps de la femme est un motif récurrent, sa série de tapisserie-vidéos met en jeu de multiples strates avec un humour provocateur. Cally Spooner se glisse elle aussi dans les lieux avec un projet poursuivant ses questionnements sur l’écriture des mouvements et sur le prolongement de la dimension performative en dehors des corps. Enfin, Hélène Delprat vient habiter à nouveau la MABA avec un récit qui poursuit les fantômes de la mémoire.,es:En el ámbito de su temporada Imagen / fotografía en lo sucesivo programada cada primavera, la Casa de Arte Bernard Anthonioz en Nogent-sur-Marne presenta, del 31 de mayo al 22 de julio de 2018, una exposición titulada Resultado TV, cuya comisaría es asegurada por Mathilde Roman. La exposición reúne obras de diferentes médiums (películas, vídeos, resultado, fotografías, esculturas, instalaciones, dibujos) de artistas mujeres alrededor de las preguntas que son atadas al resultado y al vídeo, toman como puntos de partida el trabajo de la artista española Esther Ferrer y la historia de MABA.
Con Anna Byskov (Ecuador), Tacita Dean (Reino Unido), Hélène Delprat (Francia), Esther Ferrer (España), Lidwine Prolonge (Francia), Laure Prouvost (Francia), y Cally Spooner (Reino Unido).
En 1983 y 1985, Esther Ferrer es invitada por festivales vídeo en España y reflexiona sobre lo que puede producir la asociación a priori antonómica de Resultado y TV . ¿Cómo performer con una imagen préenregistrée, pues dominada y desposeída azar y a la viviente? ¿Cómo hacer del vídeo un elemento activo? Esther Ferrer juega con su imagen filmada, con su cuerpo físicamente presente, y con el público a veces tomado a la trampa. La exposición Resultado TV propone una reconstitución tan física como mental de estos proyectos, entre los que algunos nunca han sido realizados, y los(las) pone en diálogo obras de los otros artistas.
La película Event for tiene Prácticas de Tacita Dean (2014), realizada en el momento de cuatro tipos de resultado públicos durante la Bienal de Sydney, resulta de un careo entre el artista, actor (Stephen Dillane) y el público, en una relación compleja que no deja de interrogar su propio personal. Esto está en una experiencia fuerte de la relación entre imagen, palabra y mirada rejugada en el marco théâtralisé de la proyección 16mm que nos sumerge esta película cuyo montaje perturba las marcas espaciotemporales del resultado inicial.
Al reunir un centro de arte, talleres(estudios), una biblioteca y un asilo de ancianos para artistas en el seno de un parque en Nogent-sur-Marne, la Casa de Arte Bernard Antonioz es puesta aquí en abismo en sus diferentes espacios y usos. La historia del lugar constituye un archivo apasionante donde resuena la vida íntima de ambas hermanas (Jeanne Smith y Magdalena Smith-Champion) que lo regalaron a su muerte. Anna Byskov y Lidwine Prolonge ambas allí se sumergieron tirando(sacando) a los hijos de sus propias búsquedas(investigaciones) alrededor de las estructuras del cuento, sobre las relaciones entre sentido y lenguaje, entre resultado e imagen, entre proximidad y distancia.
El artista presente con su cuerpo o su imagen interroga también su sitio y su estatuto, y más específicamente su posición de artista-mujer, pero también el papel del espectador. Looking at you looking at us : así es como Laure Prouvost se dirige a un público de golpe integrado en el dispositivo de exposición. Dialogando con la historia del arte y sus representaciones codificadas, cuyo cuerpo de la mujer es un motivo recurrente, su serie de tapicería-vídeo pone en juego estratos múltiples con un humor provocador. Cally Spooner también se cuela en los lugares con un proyecto que persigue sus questionnements sobre la escritura de los movimientos y sobre el prolongamiento de la dimensión performative aparte de los cuerpos. Finalmente, Hélène Delprat viene para vivir de nuevo en MABA con un cuento que persigue a los fantasmas de la memoria.
Enregistrement : http://maba.fnagp.fr/, 01 48 71 90 07, EMAIL

Maison d'art Bernard-Anthonioz

16, rue Charles-VII, Nogent-sur-Marne, 94130, Ile-de-France, Val-de-Marne




En savoir plus

PERFORMANCE TV, dans le cadre de sa saison Image/Photographie , la Maison d’Art Bernard Anthonioz 2018 à Nogent-sur-Marne  - 16, rue Charles-VII, Nogent-sur-Marne, 94130, Ile-de-France, Val-de-Marne


Peau d'âme, a travers la danse et le clown, Peau d'Âme explore les différentes facettes de la fémini. Du 18 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 18H00


Triptico, un spectacle de danse contemporaine qui puise dans les gênes de la danse tango.. Du 18 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 19H00


De la guerre civile ou Disneyland après la bombe. Du 18 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 21H00


Le Petit Chaperon UF, serions-nous en train de devenir des loups ?. Du 18 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 15H00


Chute s, une réflexion sur l'amour et la création de soi. Du 18 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 20H00


Où es-tu Lune, un secret fait le tour de la terre, traverse les collines, les rivieres, jusqu’a` nos. Du 21 au 22 juillet 2018 à Vitry-sur-Seine. 16H00




Camille Tsvetoukhine/// Lettre À Ovide. Du 7 juillet au 2 septembre 2018 à Alfortville.


La Tégéval fête la mobilité, découvrez la mobilité douce pour mieux préserver notre environnement !. Le samedi 22 septembre 2018 à Limeil-Brévannes. 14H00