Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Café découverte, découverte conviviale de l’exposition à travers un parcours commenté, suivi d’un ca 2018 à Nogent-sur-Marne - Val-de-Marne / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Locales     Nationales     Annoncer un évènement
FranceVal-de-Marne
Vos évènements annoncés sur Foxoo, relayés sur Twitter !  
Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 21/08/18 | Vues : 7


Café découverte, découverte conviviale de l’exposition à travers un parcours commenté, suivi d’un ca 2018 à Nogent-sur-Marne / Val-de-Marne

Le lundi 19 novembre 2018 à Nogent-sur-Marne.

Du 13 septembre au 16 décembre 2018, la Maison d’Art Bernard Anthonioz à Nogent-sur-Marne présente Ce n’est pas la taille qui compte, exposition qui s’inscrit dans le cadre de sa saison graphique, dont le commissariat est assuré par François Havegeer & Sacha Léopold (Syndicat) et Quentin Schmerber et la scénographie par la designer Pernelle Poyet.

Longtemps, l’attention portée au graphisme s’est focalisée sur l’objet phare de la discipline : l’affiche, un support qui permettait des formats de grande ampleur : 4 x 3, Decaux, 80 x 120… La parenté formelle de ce support avec le tableau peint et la tradition des biennales et concours favorisaient la dimension spectaculaire de celle-ci au détriment d’autres objets graphiques (invitations, flyers, ephemera, marque-pages, cartes de visite…) qui restaient souvent moins visibles car plus modestes par la taille, la technique d’impression usitée ou les usages attendus. Pourtant, les affiches et ces divers autres objets coexistaient déjà (et coexistent toujours) dans la pratique des graphistes.

Plusieurs crises économiques plus tard, les conditions de la commande ont changé. Les contraintes économiques pèsent fortement sur les commanditaires : elles amènent à repenser les projets graphiques et à envisager des logiques d’occupation et de diffusion différentes, en expérimentant d’autres interstices où le graphisme peut se développer/exister.

A travers un parti pris scénographique radical, les commissaires et la designer remodèlent la Maison d’Art Bernard Anthonioz pour la transformer en un espace à mi-chemin entre bibliothèque et lieu d’archivage et évoquer le futur fonds de petits objets graphiques qui, amorcé pour l’exposition, est appelé à se développer et à augmenter au fur et à mesure de sa future itinérance. L’exposition sera en effet présentée dès le début de l’année 2019 à l’Ecole supérieure d’art de Cambrai, puis dans d’autres écoles d’art et lieux culturels en France et à l’étranger.

La sélection d’un millier d’objets réunit ainsi les productions et auto-productions méconnues ou inédites de graphistes internationaux tels ABAKE (EN), Ines Cox (B), Ed Fella (US), GRAPUS (FR), Karel Martens (NL), Mevis & Van Deursen (NL), M/M (FR), Fanette Mellier (FR), Jonathan Monk (GER), Karl Nawrot (FR), Node Berlin (GER), Adrian Piper (US), Mathias Schweizer (CH), Frédéric Teschner (FR), Vier 5 (GER), Yonatan Vinitsky (PL)… L’exposition se propose alors de raconter une autre histoire du graphisme contemporain, une histoire où la qualité de l’objet montré ne se définit plus (seulement) par un format et un support mais bien plutôt par l’intelligence de la forme, de la réalisation, des matériaux, de l’expérimentation dont il résulte, de l’usage attendu. Une histoire où la modestie apparente et la taille réduite de l’objet tiennent tête à l’affiche.,es:del 13 de septiembre al 16 de diciembre de 2018, la Casa de Arte Bernard Anthonioz en Nogent-sur-Marne presenta no es el tamaño que cuenta, exposición que se inscribe en el ámbito de su temporada gráfica, cuya comisaría es asegurada por François Havegeer y Sacha Léopold (Sindicato) y Quentin Schmerber y la escenografía por la diseñadora Pernelle Poyet.
Mucho tiempo, la atención dirigida al grafismo se obsesionó con el objeto faro de la disciplina: el cartel, un soporte que permitía formatos de gran amplitud: 4 x 3, Decaux, 80 x 120 El parentesco formal de este soporte con el cuadro pintado y la tradición de las bienales y el concurso favorecían la dimensión espectacular de ésta en detrimiento de otros objetos gráficos (invitaciones, flyers, ephemera, marcas-páginas, tarjetas de visita) que quedaban a menudo menos visibles porque más modestos(as) por el tamaño, la técnica de impresión usada o los usos esperados. Sin embargo, los carteles y estas misceláneas otros objetos ya coexistían (y coexisten siempre) en la práctica de los grafistas.
Varias crisis económicas más tarde, las condiciones del encargo cambiaron. Las limitaciones económicas pesan fuertemente sobre los socios comanditarios: ellas hacen a repensar los proyectos gráficos y a contemplar diferentes lógicas de ocupación y de difusión, experimentando otros intersticios donde el grafismo puede desarrollar / existir.
A través de un partido tomado scénographique radical, los comisarios y la diseñadora remodelan la Casa de Arte Bernard Anthonioz para transformarla en un espacio a medio camino entre biblioteca y lugar de archivo y evocar el futuro fondo de pequeños objetos gráficos que, cebado(empezado) para la exposición, es llamado a desarrollarse y a aumentar a medida que su futura itinerancia. La exposición será presentada en efecto desde el principio del año 2019 a la Escuela superior de arte de Cambrai, luego en otras escuelas de arte y lugares culturales en Francia y en el extranjero.
La selección de un millar de objetos reúne así las producciones y las autoproducciones desconocidas o inéditas de grafistas internacionales tales ABAKE (DE ALLÍ), Ines Cox (B), Ed Fella (US), GRAPUS (FR), Karel Martens (NL), Mevis y Furgón Deursen (NL), M/M (FR), Fanette Mellier (FR), Jonathan Monk (GER), Karl Nawrot (FR), Node Berlin (GER), Ed Piper (US), Mathias Schweizer (CH), Frédéric Teschner (FR), Vier 5 (GER), Yonatan Vinitsky (PL) La exposición se propone entonces contar otra historia del grafismo contemporáneo, una historia donde la calidad del objeto mostrado no define más (solamente) por un formato y un soporte sino mucho más bien por la inteligencia de la forma, de la realización, materiales, de la experimentación de la que resulta, del uso esperado. Una historia donde la modestia aparente y el tamaño reducido del objeto hacen frente al cartel.

Maison d'art Bernard-Anthonioz

16, rue Charles-VII, Nogent-sur-Marne, 94130, Ile-de-France, Val-de-Marne
Débute à 14H30




En savoir plus

Café découverte, découverte conviviale de l’exposition à travers un parcours commenté, suivi d’un ca 2018 à Nogent-sur-Marne  - 16, rue Charles-VII, Nogent-sur-Marne, 94130, Ile-de-France, Val-de-Marne


La Tégéval fête la mobilité, découvrez la mobilité douce pour mieux préserver notre environnement !. Le samedi 22 septembre 2018 à Limeil-Brévannes. 14H00


Festival Rives de la belle époque. Le samedi 22 septembre 2018 à Limeil-Brévannes. 15H00


Café vélo sur l'éco-mobilité : itinéraire vélos, essais de vélos cargos, VAE,vélos pliant. Le samedi 22 septembre 2018 à Arcueil. 14H00



Exposition et Vente de Playmobil à la Ferme de Monsieur de Mandres-Les-Roses. Du 22 au 23 septembre 2018 à Mandres-les-Roses. 10H00


Atelier, spectacle de tg STAN, de KOE et Maatschappij Discordia. Du 27 au 28 septembre 2018 à Nogent-sur-Marne. 20H30


La Tégéval à tire d'ailes, venez découvrir les milieux naturels le long de la Tégéval et participer. Le dimanche 30 septembre 2018 à Créteil. 10H00


LE VOILA VOILA CHAUD DEVANT, spectacle. Le vendredi 5 octobre 2018 à GENTILLY.


Piano Immersons, jean-Marie Machado, pianiste, compositeur, improvisateur et Alain Français, ingénie. Le jeudi 11 octobre 2018 au Perreux-sur-Marne. 20H30


22e Festival de l'Imaginaire / Ustâd Gholâm Hussein et Ustâd Gholâm Nejrawi. Le vendredi 12 octobre 2018 à Vincennes. 19H00